Cliquez ici pour afficher normalement la page (avec mise en forme et graphisme). Si ça ne fonctionne pas, vérifiez que votre navigateur accepte JavaScript et supporte les CSS. Nous vous recommandons un navigateur respectant les standards, tel que : Google Chrome, Firefox, Safari…

Vous êtes ici : accueil > sangha > vinaya > 227 règles > 75 sekhiya (41 à 75)
Les 75 sekhiya (2)

5e partie, kabaḷa

sekhiya 41 (anāhaṭa)

sekhiya 41 en pāḷi

« na anāhaṭe kabaḷe mukhadvāraṃ vivarissamīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas ouvrir la bouche avant que la nourriture n’y arrive.

sekhiya 42 (bhuñjamāna)

sekhiya 42 en pāḷi

« na bhuñjamāno sabbaṃ hatthaṃ mukhe pakkhipissāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas mettre la main dans la bouche.

sekhiya 43 (sakabaḷa)

sekhiya 43 en pāḷi

« na sakabaḷena mukhena byāharissāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas parler la bouche pleine. S’il n’y a que très peu de nourriture dans sa bouche, de sorte à pouvoir parler distinctement, un bhikkhu ne commet pas de faute en parlant. Toutefois, il est convenable qu’un bhikkhu ne parle pas durant le repas. Pour avoir une meilleure intonation en enseignant, certains bhikkhu peuvent avoir besoin de placer un petit fruit dans la bouche. Dans ce cas, ils ne commettent pas de faute.

sekhiya 44 (piṇḍukkhepaka)

sekhiya 44 en pāḷi

« na piṇḍukkhepakaṃ bhuñjissāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas lancer des pièces de nourriture dans la bouche. Néanmoins, concernant les desserts et les fruits, un bhikkhu peut lancer des aliments dans la bouche sans commettre de faute.

sekhiya 45 (kabaḷāvacchedaka)

sekhiya 45 en pāḷi

« na kabaḷāvacchedakaṃ bhuñjissāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas manger en cassant les pièces de nourriture à l’aide de la bouche. Lorsqu’une pièce de nourriture est trop grande pour l’insérer d’un coup dans la bouche, il faut préalablement la casser à l’aide des mains (ou des couverts). En revanche, il est autorisé de casser des pièces de nourriture à l’aide de la bouche (des dents) quand il s’agit de fruits ou de desserts qu’il n’est pas possible de casser autrement.

sekhiya 46 (avagaṇḍakāraka)

sekhiya 46 en pāḷi

« na avagaṇḍakārakaṃ bhuñjissāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas remplir sa bouche de nourriture, de sorte à gonfler les joues.

sekhiya 47 (hatthaniddhunakaṃ)

sekhiya 47 en pāḷi

« na hatthaniddhunakaṃ bhuñjissāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas agiter les mains en mangeant. Un bhikkhu peut secouer ses mains seulement s’il les a essuyées auparavant ou pour se défaire de déchets.

sekhiya 48 (sitthāvakāraka)

sekhiya 48 en pāḷi

« na sitthāvakārakaṃ bhuñjissāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas répandre de riz en mangeant. Avant de faire des signes de la main, un bhikkhu doit enlever soigneusement la nourriture collée à la main de sorte à ce qu’elle tombe dans son bol (ou assiette, ou pot à déchets) et non autour.

sekhiya 49 (jivhānicchāraka)

sekhiya 49 en pāḷi

« na jivhānicchārakaṃ bhuñjissāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas sortir la langue en mangeant.

sekhiya 50 (capucapukāraka)

sekhiya 50 en pāḷi

« na capucapukārakaṃ bhuñjissāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas faire de bruit en ouvrant la bouche, en mangeant.

6e partie, surusuru

sekhiya 51 (surusuru)

sekhiya 51 en pāḷi

« na surusurukārakaṃ bhuñjissāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas faire de bruit (« slurp ») en absorbant un aliment fluide ou liquide.

sekhiya 52 (hatthanillehaka)

sekhiya 52 en pāḷi

« na hatthanillehakaṃ bhuñjissāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas se lécher la main. En mangeant, un bhikkhu ne doit pas se lécher ni se sucer les doigts ou la paume des mains. S’il ne dispose pas de cuillère, il est toutefois autorisé à prendre du potage, du miel ou tout autre type d’aliment fluide, à l’aide de son doigt, et de le lécher.

sekhiya 53 (pattanillehaka)

sekhiya 53 en pāḷi

« na pattanillehakaṃ bhuñjissāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas gratter l’intérieur de son bol (ou de son assiette), en mangeant. Il convient de manger en prenant du bout des doigts (ou à l’aide d’un couvert, sans racler), la nourriture collée sur la paroi intérieure du bol, ou sur les bords de l’assiette, sans faire de bruit.

sekhiya 54 (oṭṭhanillehaka)

sekhiya 54 en pāḷi

« na oṭṭhanillehakaṃ bhuñjissāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas se lécher les lèvres, en mangeant. Si, en mangeant, de la nourriture se colle autour de la bouche, il convient de la ramener dans la bouche à l’aide de la bouche elle-même, ou des doigts.

sekhiya 55 (sāmisa)

sekhiya 55 en pāḷi

« na sāmisena hatthena pānīyathālakaṃ paṭiggahessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas saisir un récipient d’eau avec une main sale. En revanche, un bhikkhu ne commet pas de faute en saisissant avec une main sale, un récipient d’eau dans l’intention de le nettoyer aussitôt, ou un pot contenant l’eau destinée à se laver les mains.

sekhiya 56 (sasitthaka)

sekhiya 56 en pāḷi

« na sasitthakaṃ pattadhovanaṃ antaraghare chaḍḍassāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas jeter l’eau de lavage (du bol) contenant du riz, dans une zone habitée. Lorsqu’il est dans une zone habitée, en lavant son bol ou d’autres ustensiles de vaisselle, un bhikkhu ne doit pas déverser de l’eau contenant du riz. Les restes de riz doivent être enlevés avant (pour être éventuellement donnés à des mendiants ou à des animaux). Sinon, le riz doit être écrasé de sorte à ce qu’il disparaisse, mélangé à l’eau.

sekhiya 57 (chattapāṇi)

sekhiya 57 en pāḷi

« na chattapāṇissa agilānassa dhammaṃ desessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas enseigner le dhamma à quelqu’un qui tient une ombrelle (sauf s’il est malade).

sekhiya 58 (chattapāṇi)

sekhiya 58 en pāḷi

« na daṇḍapāṇissa agilānassa dhammaṃ desessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas enseigner le dhamma à quelqu’un qui tient un bâton (cane, etc.) – d’au moins 4 coudées de long – (sauf s’il est malade).

sekhiya 59 (satthapāṇi)

sekhiya 59 en pāḷi

« na satthapāṇissa agilānassa dhammaṃ desessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas enseigner le dhamma à quelqu’un qui tient un couteau (tout objet tranchant) (sauf s’il est malade).

sekhiya 60 (satthapāṇi)

sekhiya 60 en pāḷi

« na āvudhapāṇissa agilānassa dhammaṃ desessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas enseigner le dhamma à quelqu’un qui tient une arme (sauf s’il est malade).

7e partie, pāduka

sekhiya 61 (pādukārūḷha)

sekhiya 61 en pāḷi

« na pādukārūḷhassa agilānassa dhammaṃ desessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas enseigner le dhamma à quelqu’un qui porte des chaussures (sauf s’il est malade).

sekhiya 62 (upāhanārūḷha)

sekhiya 62 en pāḷi

« na upāhanārūḷhassa agilānassa dhammaṃ desessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas enseigner le dhamma à quelqu’un qui porte des sandales (sauf s’il est malade).

sekhiya 63 (yānagata)

sekhiya 63 en pāḷi

« na yānagatassa agilānassa dhammaṃ desessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas enseigner le dhamma à quelqu’un qui se trouve dans un véhicule (sauf s’il est malade). Un bhikkhu peut enseigner le dhamma à une personne non malade, installée dans un véhicule, seulement s’il se trouve également dans ce véhicule.

sekhiya 64 (sayanagata)

sekhiya 64 en pāḷi

« na sayagatassa agilānassa dhammaṃ desessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas enseigner le dhamma à quelqu’un qui est allongé, ne serait-ce par terre (sauf s’il est malade).

sekhiya 65 (pallatthikanisinna)

sekhiya 65 en pāḷi

« na pallatthikāya nisinnassa agilānassa dhammaṃ desessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas enseigner le dhamma à quelqu’un qui est assis, les genoux relevés et les bras ou le vêtement autour (sauf s’il est malade).

sekhiya 66 (veṭhitasīsa)

sekhiya 66 en pāḷi

« na veṭhitasīsa agilānassa dhammaṃ desessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas enseigner le dhamma à quelqu’un qui porte un turban (sauf s’il est malade). Un bhikkhu ne doit pas enseigner le dhamma à une personne dont la tête est entièrement recouverte par un turban.

sekhiya 67 (oguṇṭhitasīsa)

sekhiya 67 en pāḷi

« na upāhanārūḷhassa agilānassa dhammaṃ desessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas enseigner le dhamma à quelqu’un qui a la tête couverte (sauf s’il est malade). Un bhikkhu ne doit pas enseigner le dhamma à une personne dont la tête est entièrement recouverte par un tissu ou un voile.

sekhiya 68 (chamā)

sekhiya 68 en pāḷi

« na chamāyaṃ nisīditvā agilānassa dhammaṃ desessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas enseigner le dhamma à quelqu’un assis sur quelque chose alors qu’on est assis à même la terre (sauf s’il est malade).

sekhiya 69 (nīcaāsana)

sekhiya 69 en pāḷi

« na nīce āsane nisīditvā ucce āsane nisinnassa agilānassa dhammaṃ desessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas enseigner le dhamma à quelqu’un d’assis plus haut que soi (sauf s’il est malade).

sekhiya 70 (ṭhita)

sekhiya 70 en pāḷi

« na ṭhito nisinnassa agilānassa dhammaṃ desessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas enseigner le dhamma à quelqu’un qui est assis alors qu’on est debout (sauf s’il est malade). Lorsque des bhikkhu sont debout pour réciter des « gāthā » (strophes du dhamma) à une assemblée de laïcs assis, si au moins un laïc est debout, il n’y a pas de faute.

sekhiya 71 (pacchagamana)

sekhiya 71 en pāḷi

« na pacchato gachchanto purato gacchantassa agilānassa dhammaṃ desessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas enseigner le dhamma à quelqu’un qui marche devant soi (sauf s’il est malade).

sekhiya 72 (uppathagamana)

sekhiya 72 en pāḷi

« na uppathena gachchanto pathena gacchantassa agilānassa dhammaṃ desessāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas enseigner le dhamma à quelqu’un qui marche sur un chemin alors qu’on marche à côté de ce chemin (sauf s’il est malade).

sekhiya 73 (ṭhitauccāra)

sekhiya 73 en pāḷi

« na ṭhito agilāno uccāraṃ vā passāvaṃ vā karissāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas déféquer ni uriner debout (sauf si une raison médicale l’exige).

sekhiya 74 (haritaṭhaccāra)

sekhiya 74 en pāḷi

« na harite agilāno uccāraṃ vā passāvaṃ vā kheḷaṃ vā karissāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas déféquer, ni uriner, ni cracher, sur la végétation verte (sauf si une raison médicale empêche de faire autrement). Si un bhikkhu se retrouve dans un endroit où il n’y a pas de zone épargnée par la végétation, il doit trouver une zone où l’herbe est sèche pour y faire ses besoins.

sekhiya 75 (udakauccāra)

sekhiya 75 en pāḷi

« na udake agilāno uccāraṃ vā passāvaṃ vā kheḷaṃ vā karissāmīti sikkhā karaṇīyā. »

Définition

Ne pas déféquer, ni uriner, ni cracher, dans l’eau propre (sauf si une raison médicale empêche de faire autrement). Un bhikkhu ne doit pas déféquer, uriner ou cracher dans de l’eau de consommation ou d’utilisations diverses. Il peut néanmoins faire cela dans la mer, ou dans la cuvette de toilettes contenant de l’eau prévue à cet effet.

infos sur cette page

Origine : Textes en birman

Traducteur : Moine Dhamma Sāmi

Date : 2000

Mise à jour : 19 juin 2005