Cliquez ici pour afficher normalement la page (avec mise en forme et graphisme). Si ça ne fonctionne pas, vérifiez que votre navigateur accepte JavaScript et supporte les CSS. Nous vous recommandons un navigateur respectant les standards, tel que : Google Chrome, Firefox, Safari…

Vous êtes ici : accueil > souttas > majjhima nikāya > kandaraka sutta
MN 51 - kandaraka sutta

Le récit de Kandaraka

Le renonçant Kandaraka admire comment les moines gardent le silence. Le Bienheureux lui dit qu’il y a là des Accomplis et que les autres pratiquent les 4 satipaṭṭhāna.

Le dresseur d’éléphants Pessa fait l’éloge des 4 satipaṭṭhāna. Les laïcs aussi les pratiquent quand ils le peuvent.

Le Bienheureux décrit les 4 sortes d’humains. 1 : ceux qui se font du mal, autrement dit les ascètes qui suivent des règles étranges et douloureuses. 2 : ceux qui font du mal aux autres, bouchers, chasseurs, pêcheurs, voleurs, bourreaux… 3 : ceux qui font du mal à eux-mêmes et aux autres, ils se livrent à des austérités, organisent des sacrifices religieux, rudoient leurs gens. 4 : ceux qui ne font de mal ni à eux-mêmes ni aux autres, autrement dit qui deviennent moines, pratiquent les bonnes actions, contrôlent les portes des sens, sont vigilants, atteignent les 4 jhāna, se souviennent de leurs vies antérieures, voient la mort et la renaissance, éliminent les contaminations.

infos sur cette page

Origine : Enseignements et discussions entre Bouddha, ses disciples, ses antagonistes… (Nord de l’Inde actuelle)

Date : Ve siècle avant notre ère

Traducteur : Christian Maës

Mise à jour : 25 févr. 2011