Cliquez ici pour afficher normalement la page (avec mise en forme et graphisme). Si ça ne fonctionne pas, vérifiez que votre navigateur accepte JavaScript et supporte les CSS. Nous vous recommandons un navigateur respectant les standards, tel que : Google Chrome, Firefox, Safari…

Vous êtes ici : accueil > souttas > majjhima nikāya > subha sutta
MN 99 - subha sutta

Le récit de Subha

Le jeune brahmane Subha rapporte au Bienheureux un propos brahmanique qui fait l’éloge de la vie au foyer et dénigre la condition de renonçant. Le Bienheureux, lui, fait une autre distinction, entre ceux qui se conduisent bien et ceux qui agissent mal.

5 conduites apportent le succès selon les brahmanes : dire la vérité, pratiquer l’ascétisme, être chaste, connaître les mantras, être détaché. Mais aucun brahmane n’en voit par lui-même l’efficacité.

Subha se met en colère et rapporte les paroles d’un brahmane qui conteste les qualités du Bienheureux, mais ce brahmane ne connaît pas ce dont il parle, il est encore prisonnier des 5 obstacles et des plaisirs des sens. Les brahmanes observent une 6e conduite, la compassion. Le Bienheureux enseigne alors la bienveillance, la compassion, la joie et le regard neutre.

Subha devient un disciple du Bienheureux. Quand il repart il croise le brahmane Jānussoni, et le récit de leur rencontre suit mot à mot le début du n°27 avec « Subha » au lieu de « Pilotika ».

infos sur cette page

Origine : Enseignements et discussions entre Bouddha, ses disciples, ses antagonistes… (Nord de l’Inde actuelle)

Date : Ve siècle avant notre ère

Traducteur : Christian Maës

Mise à jour : 25 févr. 2011