Cliquez ici pour afficher normalement la page (avec mise en forme et graphisme). Si ça ne fonctionne pas, vérifiez que votre navigateur accepte JavaScript et supporte les CSS. Nous vous recommandons un navigateur respectant les standards, tel que : Google Chrome, Firefox, Safari…

Vous êtes ici : accueil > vipassanā > enseignements
résumé de la page

Page d’entrée dans une partie contenant de nombreuses pages d’enseignements sur vipassanā.

Sur cette page, quelques informations générales à propos de ces enseignements, une brève biographie de l’auteur, et en bas, la table des matières permettant d’accéder directement à tous ces sermons.

Enseignements sur vipassanā

Cette partie est une compilation d’enseignements délivrés par le Vénérable Jaṭila, aux yogī en retraite vipassanā au centre de méditation Mahāsī de Yangon (Myanmar).

Vous pouvez télécharger un livre qui contient tous ces enseignements.

Note du traducteur

Ces sermons ont été donnés par le Vénérable Jaṭila à l’intention des yogī (birmans et étrangers) venus effectuer une retraite vipassanā au fameux « Mahāsi Meditation Centre » de Yangon. Les auditeurs de ces sermons étant plongés dans un entraînement intensif, ces sermons sont adaptés en conséquence. C’est ainsi que s’explique leur caractère très encourageant, voire parfois insistant sur les exhortations à la constance de l’observation des phénomènes, à la détermination et à la persévérance de l’entraînement.

Loin d’être dépourvus d’aspects techniques, ces enseignements foisonnent de mots palis. Une large partie d’entre eux sont déjà connus de ceux qui portent de l’intérêt à l’enseignement de Bouddha. Pour chacun de ces mots, une explication simple et claire figure sur le lexique pali de ce site. Pour découvrir l’un de ces mots ou pour obtenir une confirmation de la signification qu’on lui prête, on peut ainsi accéder à la définition de chacun d’entre eux en un seul clic. En principe, lorsqu’un mot pali apparaît pour la première fois dans un chapitre, il est habillé d’un lien qui pointe directement vers sa définition dans le lexique.

Outre la version originale birmane, le travail de traduction s’est aussi appuyé sur la version anglaise. La version birmane contient des précisions qui ne figurent pas sur la version anglaise et parallèlement, des précisions figurent exclusivement dans la version anglaise. Dans cette version française, il a généralement été tenu compte des deux.

En bref, ces enseignements ont l’avantage d’être à la fois très clairs, très compréhensibles, enrichissants, profonds dans le sujet qu’ils traitent – l’entraînement au développement de vipassanā –, et très encourageants.

Si vous cherchez les meilleurs conseils pour le satipaṭṭhāna, vous n’êtes plus loin de les trouver : cliquez sur l’un des titres de la table des matières

Brève biographie du Vénérable Jaṭila

Le Vénérable Sayādaw Jaṭila est né le mardi 26 novembre 1935 dans le village de Kadau, dans le nord du Myanmar. Ses parents sont U Mya Kyi et Daw Phwa Thit.

À l’âge de sept ans, il reçu une éducation basique au monastère Dakkhiṇārāma, auprès du Sayādaw U Uttara. À l’âge de dix ans, en devenant sāmaṇera, il prend le nom de Jaṭila.

En 1953, il demeura sur la fameuse colline de Sagaing, connue pour être un haut lieu de la littérature bouddhique. Il étudia le pali auprès du Vénérable Sayādaw Vicārinda et d’autres célèbres enseignants. Durant cette année, il réussit l’examen gouvernemental primaire d’abhidhamma, et l’année suivante, les examens moyen et supérieurs d’abhidhamma, ainsi que l’examen gouvernemental de vinaya.

Le 24 juillet 1955, le Vénérable Jaṭila fut admis dans le saṃgha. En tant que bhikkhu, il poursuivit ses études sous les auspices du ministère des affaires religieuses. Il réussit avec grand succès des examens parmi les plus hauts, touchants aux textes canoniques, remportant le titre de Sāsanadhaja Sīripavaradhammācariya (vinaya pāḷi pāragū) de 1959 à 1961.

En 1966, il vint à Yangon, au centre de méditation Mahāsī, pour s’y entraîner intensivement au satipaṭṭhāna, sous les instructions du Vénérable Sayādaw Pandita. Après avoir achevé son entraînement avec succès, il retourna sur la colline de Sagaing pour y enseigner le pali à l’université durant trois ans.

En 1969, le très Vénérable Mahāsī Sayādaw lui confia la tâche d’établir un centre de méditation Mahāsī à Pyinmana, ville située à environ 300 kilomètres de Yangon. Il devint alors Kammaṭṭhānācariya Nāyaka, délivrant les instructions de méditation à de nombreux yogī.

Durant 15 ans, il fut le président de l’organisation des instructeurs Mahāsī (au niveau national). Il a été élu secrétaire du Mahāsī saṃgha à travers tout le pays en 1988. Aujourd’hui, le Vénérable U Jaṭila remplit des fonctions essentielles parmi les principales organisations structurées autour des centres Mahāsī.

En plus de cela, son devoir majeur est l’enseignement du dhamma aux étrangers, soit à ceux qu’il rencontre en se rendant dans des pays étrangers, soit à ceux qui viennent au Myanmar pour y pratiquer le dhamma.

infos sur cette page

Origine : Sermons au centre Mahāsī de Yangon (Birmanie)

Auteur : Vénérable Jaṭila

Compileur : U Hla Kyaing

Traducteur : Moine Dhamma Sāmi

Date : Mars 2003

Mise à jour : 28 juin 2006